La dernière vache de Bazougers est morte

Publié le par lesbiodiversitaires

Dans l’indifférence générale, la dernière représentante de race dite bleue de Bazougers est morte fin novembre. Un pan de la biodiversité bovine française disparait…

Cette race dont nous avons déjà longuement parlé (ici) était certes promise à une fin prochaine. Il ne restait en effet plus qu’Aurore B, une vache d’ailleurs clonée et donc impropre à la reproduction classique. Elle avait pourtant eu des veaux (mâles) dont on a gardé de la semence. De la semence de deux autres taureaux, non clonés, eux, existe encore également, et sert de temps à autre, en croisement avec des vaches Rouge des prés.

La race Bleue de Bazougers a toujours été une mal-aimée. Elle avait comme handicap de n’être présente que dans une aire géographique restreinte (la région de Bazougers, en Mayenne) et a dû subir la concurrence de races plus en vogue (Normande, Rouge des prés, etc.). Quand il s’est agi de préserver une race de type « pie-bleu », on a choisi la Bleue du Nord. Dès lors, la Bleue de Bazougers était sans doute condamnée. Ensuite, dans la région, la Saosnoise se battait elle aussi pour survivre. Elle a eu plus de chance que la Bazougers.

On aurait pu sauver cette race, essayer de faire reproduire des animaux et, dans l’ultime fin, croiser des vaches Rouge des prés avec de la semence « Bazougers », voire même essayer de reconstituer cette race, comme on l’a fait, avec succès, pour la Bordelaise. Sans doute, la volonté, le désir de maintenir cette race n’y était plus…

Toujours est-il qu’avec la disparition de cette race, c’est un bout de patrimoine domestique qui s’en va ; un fragment génétique de l’espèce « vache » définitivement disparu. Et cela, c’est plus grave.

Aurore B, la dernière vache de Bazougers, morte fin novembre 2015.

Aurore B, la dernière vache de Bazougers, morte fin novembre 2015.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pâquerette 26/01/2016 19:54

BONjour et meilleurs vœux !
Débordée depuis plus d'une année, je ne suis pas encore près de trouver plus de temps meuh je veille toujours au grain et la disparition d'Aurore m'attriste profondément !!!!
AmicaleMEUH.

lesbiodiversitaires 27/01/2016 11:21

Merci, meilleurs vœux également !

Corinne 17/01/2016 18:16

Très triste également, de voir que cette magnifique race n'est plus. Quelle perte, non seulement pour la biodiversité, mais également pour le plaisir des yeux! Dans ma campagne vaudoise (CH), je ne vois que les mêmes tachetées rouges.

lesbiodiversitaires 17/01/2016 19:34

eh oui : comme la Bazougers, la Fribourgeoise a disparu. Elle peuplait votre région jusque dans les années 1970...

Sandrine 12/01/2016 12:10

Très peinée également contre cette disparition ! Et ce qui est le plus inquiétant, c'est qu'en effet cela indiffère beaucoup de monde. La biodiversité tant animale que végétale est trop négligée et c'est regrettable.

Vanessa 26/12/2015 01:00

J'espère qu'on a pu préléver des cellules pour la recloner.
Je suis fachée, contre tout ceux qui ont accelerer sa disparition (quittet surtout). Avec elle, la Fribourgeoise est morte une fois de plus. D'ailleurs, je cherche encore des infos sur la Fribourgeoise et d'autres races suisses.