Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26

Publié le par lesbiodiversitaires

Carnet de voyage d’Élise Mazaalai karshan emegtei

Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26

Les lamas insistent pour que je les suive tout en me parlant beaucoup, en mongol. Dans quoi ai-je mis les pieds ?

Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26
Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26
Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26
Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26
Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26

Je ne parviens pas à me faire comprendre et tente de leur expliquer, en vain, que je ne parle pas mongol, mais c'est alors que Terbish et les autres arrivent, à point nommé, par l'arrière du temple.

Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26
Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26
Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26

Ce que veut le lama, c’est savoir d’où je viens, et Terbish répond à sa curiosité en le lui expliquant.
Malgré son air austère, ce moine est super cool, rigole, met mon appareil photo autour de son cou, regarde dedans.
Et il demande qu'on le prenne en photo avec moi, tandis que je suis encore mi-figue mi raisin, un peu ébahie de me retrouver ainsi à côté d'un moine bouddhiste.

Mais il ne démord pas de son idée : il faut absolument que je le suive dans le second temple.
Nous le suivons, tout en faisant tourner les moulins à prières.

Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26
Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26

Et je comprends alors ce que le lama, dans sa gentillesse, souhaitait me montrer. Il avait vu que j’écoutais les chants… il voulait m’en faire écouter de dix fois plus beaux.

Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26
Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26
Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26

Le chant des lamas mongols
Dans le petit temple, une vingtaine de lamas sont rassemblés, et chantent des prières. Mon lama va les rejoindre, et se met à chanter aussi. L’un d’eux tape dans un tambour. C’est magnifique, poignant… Je ressens le même sentiment de sérénité que dans le silence pur du désert de Gobi.
Quelle religion/philosophie cool ! Les lamas sont super relax, se fichent qu’une femme soit là, qu'elle soit étrangère. Ils causent, chantent leurs chants profonds qui prennent aux tripes. Ils ont des thermos de thé mongol à côté d’eux (« du thé mongol, du thé mongol, qui te dit que ce n’est pas de la vodka ? », me demande Pierre).
J’ai rarement entendu d’aussi beaux chants, et mes petites vidéos n’en retracent presque rien.

Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26

Mais il faut partir. Notre avion de ligne intérieure décolle bientôt, pour le trajet Khovd-Oulan-Bator.

La banlieue de la ville est constituée de yourtes.

La banlieue de la ville est constituée de yourtes.

A l’aéroport, nous faisons nos adieux à Myangaa. Adieu, extraordinaire et courageux chauffeur, adieu, Roi des Burgondes !
A son tour, il va rentrer en camion, tout seul et en plusieurs étapes, jusqu'à Oulan-Bator.

Trouille aérienne
La sérénité procurée pas les moines aura été de courte durée. Le petit coucou que l’on prend pour rallier Oulan-Bator a une prise au vent assez aléatoire, et on est pas mal secoué ! Je me remémore les mises en garde lues à l'aller, sur les petits avions de ligne mongols... Je flippe grave, à côté d’un Mongol qui roupille : je suis à deux doigts de lui sauter dans les bras et de ne plus le lâcher jusqu’à l’atterrissage.

Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26
Expédition dans le désert de Gobi (Mongolie), épisode 26

Je fais ma prière dans mon coin (conversion instantanée à je ne sais quelle religion !!!), j’essaie de respirer profondément, je me prends la tête entre les mains… Spectacle lamentable mais heureusement, personne ne me voit ! Rarement eu une trouille pareille, alors que les autres passagers ne mouftent pas.
La steppe s’éloigne par le hublot, un lac immense, les nuages… Nous quittons la Mongolie profonde, cet autre monde où les cavaliers galopent encore à l'horizon.

Nous laissons derrière nous les petits chevaux mongols, avec leur grosse tête...
Nous laissons derrière nous les petits chevaux mongols, avec leur grosse tête...Nous laissons derrière nous les petits chevaux mongols, avec leur grosse tête...

Nous laissons derrière nous les petits chevaux mongols, avec leur grosse tête...

...ainsi que les étonnants mammifères du désert de Gobi... (piège-photo : jeune antilope à goitre, bouquetin de Sibérie, chameaux sauvages)
...ainsi que les étonnants mammifères du désert de Gobi... (piège-photo : jeune antilope à goitre, bouquetin de Sibérie, chameaux sauvages)...ainsi que les étonnants mammifères du désert de Gobi... (piège-photo : jeune antilope à goitre, bouquetin de Sibérie, chameaux sauvages)
...ainsi que les étonnants mammifères du désert de Gobi... (piège-photo : jeune antilope à goitre, bouquetin de Sibérie, chameaux sauvages)

...ainsi que les étonnants mammifères du désert de Gobi... (piège-photo : jeune antilope à goitre, bouquetin de Sibérie, chameaux sauvages)

Tout voyage nous change, tout voyage, par essence, est un peu initiatique. Celui-ci peut-être un peu plus que les autres. Je sais qu’au retour en France, le plus difficile ne sera pas le décalage horaire, mais le décalage humain, le choc du retour à la société de consommation. J’aurai dans le cœur et dans la tête ces espaces immenses, le roulement de tambour des lamas, l’amble rapide des derniers chameaux sauvages, et il faudra retrouver en Europe cet événement capital et attendu de notre vie consumériste : les Soldes !
Comme des mouches engluées dans un pot de miel, qui en crèvent de surabondance, nous ne nous rendons même plus compte à quel point l’inutile, le superflu, l’obsolescent nous tuent.

Suite au prochain épisode…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article