Une irrésistible petite chouette : la chevêche d'Athéna

Publié le par lesbiodiversitaires

Photo : Stéphane Gigalkin

Photo : Stéphane Gigalkin

Avec la chouette hulotte et l'effraie des clochers, la chevêche d'Athéna est l'un des rapaces nocturnes les plus régulièrement présents en France. Avec sa bouille ronde, son air renfrogné et ses yeux d'or, il est assez difficile de lui être insensible !

La chevêche d'Athéna (Athene noctua) mesure 22 cm de haut pour une envergure comprise entre 54 et 58 cm, et un poids variant entre 180 et 220 g. Elle est surtout active le crépuscule et la nuit mais peut chasser à l’aube et être visible parfois en plein jour. Elle mange des campagnols, mulots, musaraignes, vers de terre, insectes, oiseaux... Elle est en déclin prononcé en Europe, et strictement protégée.

Une enquête morbihannaise
Une enquête a été menée par des bénévoles et l'association Bretagne Vivante, en 2015 et 2016 dans le Morbihan (56), afin d'en savoir plus sur cette petite chouette dans ce département. En tout, plus de 70 observateurs ont parcouru les nuits morbihannaises, pendant deux hivers et deux printemps, à la recherche de cet oiseau nocturne. Ce fut l'occasion de quelques jolis moments naturalistes.
Chercher la chevêche d'Athéna n'est pas chose facile. La quête est souvent vaine. D'abord, il faut aimer se balader la nuit, sous la lune, et écouter les bruits du soir, attentivement. On se contente, le plus souvent, d'entendre l'oiseau, plus que de le voir. Certaines chevêches sont par contre décomplexées et font leur show. Un couple de chouettes a ainsi animé quelques années un petit lieu-dit d'Erdeven, dans le 56, nichant pile en face d'un gros dolmen très visité par les touristes et surveillant du haut d'une cheminée tout ce qui se passait dans le village, très visible. Les chats du quartier se faisaient régulièrement copieusement engueuler, voire intimider, ce qui donnait des scènes comiques à voir ! Malheureusement, des travaux dans leur ruine de prédilection ont obligé ces deux commères à déménager...

Protégeons-la !
La chevêche est très liée aux milieux agricoles. Amis éleveurs, si elle fréquente votre ferme, préservez-la, laissez-lui son petit coin de ruine où elle se plait. Tout comme les autres chouettes, elle est votre alliée, chassant les petits rongeurs.
Elle est aussi symbole de la sagesse, oiseau emblème d'Athéna, souvent repris dans la philosophie.
Si vous avez la grande chance d'avoir chez vous des chouettes, des hirondelles, des chauves-souris, laissez-les vivre en paix en votre compagnie, et soyez tolérants envers leurs quelques petites crottes ! Soyez heureux d'être choisis : cela prouve que votre maison est attirante, et c'est bon signe. Si vous avez des travaux à faire, prenez grand soin de les faire en bonne intelligence avec ces espèces protégées, en déclin partout dans le monde. Les associations de protection de la nature pourront vous donner des conseils pour aménager au mieux votre maison.

Ce petit zoom sur la chevêche est aussi l'occasion de présenter ici une série sur l'espèce du photographe Stéphane Gigalkin, que nous remercions de nous avoir envoyé ces magnifiques photos. Il nous autorise à partager ces instants magiques avec vous :

Photos : Stéphane Gigalkin
Photos : Stéphane Gigalkin
Photos : Stéphane Gigalkin
Photos : Stéphane Gigalkin
Photos : Stéphane Gigalkin
Photos : Stéphane Gigalkin
Photos : Stéphane Gigalkin
Photos : Stéphane Gigalkin
Photos : Stéphane Gigalkin
Photos : Stéphane Gigalkin
Photos : Stéphane Gigalkin

Photos : Stéphane Gigalkin

Pour en savoir plus sur l'espèce :
Pour les Bretons, intervention sur la chevêche d'Athéna, par Martin Diraison et Elise Rousseau, samedi 3 décembre, aux prochaines Rencontres Ornithologiques Bretonnes, organisées par l'association Bretagne Vivante à Concarneau.
Pour retrouver les photos de Stéphane Gigalkin, voici le lien.
Le site du réseau national Chevêche ici.

Publié dans Biodiversité sauvage

Commenter cet article