La fouine ou la poule ?

Publié le par lesbiodiversitaires

peur de la fouine - ER-copie-1Miel, le lapin des voisins, qui vivait dans le jardin, est mort dans un cri déchirant, par une nuit sans lune.

Quelques jours plus tard, des amis qui ont dormi dans notre bureau nous informent qu’un petit animal cavale dès la nuit tombée dans les combles de notre toiture. Quelques jours passent, et le dit animal lâche traitreusement une immonde odeur de musc dans la partie du mur qui surplombe notre salle de bain. Nous n’avons pas de preuves, mais les indices s’accumulent.

Une fouine aurait-elle aménagé sous notre toit ?

En tant que naturalistes, et une fois nous être recueilli à la mémoire de feu Miel le lapin, nous devrions nous réjouir que la faune sauvage vienne ainsi loger chez nous. Une fouine, Martes foina, c’est joli, c’est un génial petit prédateur. Ça rend plein de services, en faisant la chasse aux souris. 

Oui mais.

 

Oui mais il y a nos poules. Nos deux cocottes qui pourraient finir rapidement en chicken burger pour fouine. Et l’une d’elle, la bien-nommée Grosse Cott, est une pure Noire de Challans, une race fort rare de poules. Plus rare encore que les fouines !

Il faut l’avouer, un certain atavisme paysan reprend le dessus : merde, on ne va quand même pas se faire bouffer nos poules par une fouine ! On aime les fouines mais…  la présence de celle-ci ne nous réjouit pas du tout. Constat cruel !

Voilà comment l’on peut toucher, très rapidement, à nos limites de l’écologie et se retrouver en totale contradiction avec soi-même. Voilà comment la biodiversité sauvage se heurte parfois à la biodiversité domestique.

 

Alors on aimerait bien que la fouine aille crécher ailleurs. De façon pacifique, bien entendu.

 

Sur Internet, on a trouvé plein de moyens légaux de pourrir la vie d’une fouine. Mettre la radio à fond la caisse toute la journée pour l’empêcher de dormir. Imprégner un maximum d’endroits d’eau de Cologne, car Madame déteste le parfum et les odeurs humaines en général.

Histoire qu’elle aille voir si les greniers des voisins sont aussi confortables que le nôtre !

Suite à ces hostilités, elle n'a bien sûr nullement déménagé. Mais elle a arrêté de lâcher son musc.

Irions-nous vers une trêve ?  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pâquerette 26/04/2011 12:43


Et pour le coq...
(-;


lesbiodiversitaires 26/04/2011 17:55



Pour le coq, voir l'article sur les oeufs...



Pâquerette 23/04/2011 12:28


Hi hi hi...
Je connais ce problème mais vu le nombre de poules que j'ai pu avoir jusqu'à présent, le prélèvement de la fouine restait acceptable.
Antoine Waechter dans une étude indiquait que les fouines n'exercent pas de prédation là où elles vivent, histoire de rester discrètes.. Souhaitons qu'il ait raison !
Amicalement et longue vie à vos poules.
PS/ Et le coq alors ???
(-;


lesbiodiversitaires 25/04/2011 19:46



En effet, nous avons entendu parler de cette histoire de fouines qui laisseraient tranquilles les animaux qui sont "chez elle". N'empêche que Miel le lapin des voisins semble bien y être passé
quand même... ceci dit nous n'avons pas la preuve formelle qu'il s'agit d'une fouine !



Math le Bouc 30/03/2011 23:29


Ah les écolos, tout de suite confrontés aux réalités paysannes, on fait moins les malins !!! Z'avez encore de la chance, nous les poules c'est Genette, Fouine et Autour qui veulent leurs peaux,
quand aux canards plus un oeuf n'échappe aux Grands-Corbeaux... moralité on s'adapte et on s'éclate de voir un Grand Corbac rentrer dans la cabane des canards ;-))
La bise,
D'autres paysans


lesbiodiversitaires 31/03/2011 09:59



Oui mais vous vous vivez dans la brousse peuplée de grands prédateurs.


Merci Math le Bouc pour tes conseils avisés.



Carole 25/03/2011 13:25


Nous les fouines nous bouffent nos câbles de voiture, c'est leur sport favori dans la région et leurs préférées sont les marques allemandes, ça nous a toujours fait bien rire! Mais là un peu moins.
Le garagiste a fini par poser un machin anti-fouine dans le moteur, mais qui ne fait pas mal à ces charmantes bestioles rassurez-vous ...


lesbiodiversitaires 25/03/2011 21:06



C'est vrai, on a vu ça sur Internet. Les garagistes posent des engins à ultrasons pour les faire déguerpir, car les fouines sont attirées par certains câbles de certaines voitures. On a
d'ailleurs acheté au supermarché un engin à ultrasons à mettre devant le poulailler, qui se déclenche si elle venait passer son museau. Faut pas le mettre trop fort car ça vrille les
oreilles (on l'avait réglé sur "héron" !). ça règlera peut-être le problème pacifiquement ! Tant qu'elle ne croque pas les poules, elle peut bien faire ce qu'elle veut !