Lectures et sorties agricoles et biodiversitaires de février

Publié le par lesbiodiversitaires

En kiosque

Le dernier Terre sauvage (n°289, février) est un numéro spécial agriculture et environnement qui a pour titre : Les nouveaux paysans réinventent l’agriculture.

Le magazine nous a demandé d’y collaborer via un tour de France des races domestiques menacées, une interview de Philippe sur la biodiversité domestique et une Lettre d’amour à un ver de terre d’Elise, pour la problématique des sols. Une dizaine de pages sont entièrement consacrées à la biodiversité domestique, à travers notamment l’exemple de la vache ferrandaise. Nous sommes heureux que cette problématique trouve désormais entièrement sa place dans les questions agricoles.

On trouve aussi dans ce numéro une interview de Claude et Lydia Bourguignon, « médecins » des sols, de Michel Delmas et ses fameuses prairies fleuries, la question du foncier agricole (via l’action de Terre de liens), des paysages, de la compétitivité du bio, de l’agroforesterie et bien sûr des circuits courts. 

Nos animaux domestiques

A paraître

En février toujours, et plus exactement le 7 février, va également sortir notre prochain ouvrage :

Nos animaux domestiques, le tour de France d’un patrimoine menacé, écrit en collaboration avec Jean-Claude Périquet, le président de la Fédération française des volailles.

Un livre dans la droite ligne de ce blog, qui fait l’inventaire de toutes les races domestiques rares et menacées de France, soit un gros pavé ! Nous en parlerons davantage dans un prochain article.

Une remise de prix...

C'est encore le 27 février, au Salon de l'agriculture, sur le stand de l'Institut de l'élevage, à 19 h, que se déroulera la remise des prix du tout premier Prix de la Fondation du Patrimoine pour l'agro-biodiversité animale. L'opportunité, pour les éleveurs de races à petits effectifs, de voir leur travail récompensé. Un article est également prévu sur le sujet.

Pour en savoir plus cliquer ici.

... et un salon !

Enfin, le Salon de l’agriculture va se tenir Porte de Versailles à Paris, du 23 février au 3 mars prochain. Et ça vaut le coup de braver la foule et les stands de saucissons pour aller voir les quelques races à petits effectifs représentées et rencontrer leurs éleveurs, qui ont bien besoin d’encouragements. Pour les chevaux, on verra les camargues et leurs gardians et les magnifiques races rares de trait (tristement absentes du Salon du cheval de Paris, qui manque de plus en plus de diversité), mais aussi quelques races d’âne patrimoniales. Et des poules, et des vaches, et des cochons, et des chèvres, et des chiens… A côté des races « stars » et industrielles, les races rustiques restent bien présentes, et c’est à saluer.

Une signature dessinée de Tout pour ma poule aura lieu mercredi 27 après-midi au stand des éditions Castor et Pollux.

Cochon de Bayeux

Porc basque

Commenter cet article

Philippe 12/02/2013 14:03

Un salon du cheval sans quelques-unes des neuf races de trait françaises, il y de quoi ruer dans les brancards !