Tout pour ma poule, le retour (nouvelle édition) et Tout pour mon chat

Publié le par lesbiodiversitaires

Nouvelle édition de Tout pour ma poule 

  

Cot cot ! La voici fraîchTout pour ma poule - Elise Rousseaue pondue, toute chaude dans la paille, la nouvelle édition de  Tout pour ma poule !  

Après près de 20 000 exemplaires vendus (première sortie en 2012), il fallait bien ajouter quelques petits compléments. Merci encore chers lecteurs pour vos encouragements !

 

Dans cette nouvelle édition, il y a deux nouveaux chapitres : « le kung-fu des poules » (ceux qui ont déjà vu des poules se crêper le chignon comprendront…)

Et « lubies de poules ».

 

  

A la demande de certains lecteurs, il manquait aussi une planche dessinée de quelques races. Vous l’aurez voulu, il y en a désormais une…

 

En espérantSans titre-10 - Copie (3) que ce livre continue de contribuer à faire évoluer le regard que nous portons sur nos cocottes, et de vous convaincre qu’on ne peut pas vivre sans poules. Du moins pour ceux qui ont envie de rire tous les jours de leur vie ! Avec elles, impossible de se lasser, elles inventent toujours un gag nouveau. Ici, leur lubie du moment : sortir du poulailler comme des furies en courant en zigzag, en battant des ailes et en poussant un petit cri guerrier. Popotte se fend même d’un petit décollage extravagant, mais son arrière-train la ramène vite à la réalité, c’est-à-dire au sol. Elles sont folles !  

 

   

 

Tout pour mon chat, Delachaux et Niestlé, de Mireille Mirej, dessins et photos Elise Rousseau, est sorti !

 

tout-pour-mon-chat-l-accueillir-le-choyer-le-soigner-de-eliMireille Mirej, écrivain équestre connue pour sa série des Clara chez Flammarion, mais aussi grande amatrice de félidés, livre sa vision des chats et des astuces pour s’occuper au mieux des mistigris en tous genre. Ceci, tout en restant dans l’univers créé pour Tout pour ma poule, l’auteur des dessins et des photos demeurant inchangée. 

 

Guide pratique et humoristique tout à la fois, et lucide sur la nécessité de tenir son chat à l’œil (voir article  Trop de chats, un problème pour la biodiversité), il devrait plaire aux amis de Raminagrobis et même à ses ennemis (le seul chapitre non écrit par Mireille - qui les aime sincèrement - mais par votre biodiversitaire étant intitulé : "J'aime pas les chats mais je me soigne" ! Et il faut l'admettre après avoir passé beaucoup de temps avec eux : certains chats peuvent être sympathiques, quand ils arrêtent de se prendre pour des tigres miniatures et de becter les mésanges !). Miaou !  

 

    diabolique   

Même après ce livre, ça me défrisera toujours que des gens trouvent qu’un chat, c’est « mignooon ».  

C’est plutôt flippant non ? Bon, vue de près, une poule c’est pas mal non plus

Un article sur le livre sur TV5 Monde : Chat alors !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article