Avoir un lapin : comment bien s’en occuper

Ces petites bêtes qui font la folie des enfants dès qu’ils passent dans une animalerie. Mais vous apprendrez bien rapidement qu’il ne demandent plus de soins que vous ne le pensiez peut-être.

L’environnement

La cage

Elle ne doit pas être en plexiglas ou même en bois, elle se ferai ronger très rapidement ! Elle doit être conséquente pour que votre petit lapin se sente à l’aise. Il doit pouvoir se tenir sur ses deux pattes arrières sans que les oreilles ne touche le plafond de la cage et il doit pouvoir faire trois bons dans la longueur.
La cage est importante mais il est aussi important que vous laissiez votre lapin se promener en liberté pendant au moins 2 heures par jour. Ceci dit, soyez vigilant car il risque d’attaquer les fils qui trainent ainsi que les meubles en bois, il faut qu’il reste sous surveillance. Si vous le souhaitez, vous pouvez organiser un petit parc autour de sa cage. Celui ci doit être sécurisé et temporaire mais c’est une solution pratique si vous ne pouvez pas en permanence surveiller votre petite bête.

La litière

La litière la plus recommandé est celle en chanvre. C’est une litière végétale qui ne produit que très peu de poussière, parfaite donc pour les animaux qui ont des problèmes d’asthme ou d’allergie. Il faut également tenir compte du fait qu’elle soit très confortable pour les pattes car en plus d’être aérée, elle est très absorbante.
Les litières colorées à base de papier recyclé sont aussi très bonnes. Leur capacité absorbante est excellente et elle est aussi confortable. Vous pouvez l’emmener facilement pour les vacances car elle est très légère.

Il est surtout très important que vous évitiez les litières à base de copeaux de résineux ou celles qui sont parfumée. Ainsi que toutes les litières aux surfaces trop abrasives qui pourraient abimer les pattes. Toutes celles en paille de blé ne sont pas conseillées car elles sont trop peu absorbante et il pourrait arriver que votre lapin patauge presque dans ses déjections…

Je vous conseille de changer la litière au moins deux ou trois fois par semaine. Je pense que c’est le minimum pour le bien être de votre lapin, mais également pour le votre, car l’odeur se fera très présente si la litière n’est pas changée régulièrement.

Les accessoires

  • Une petite cachette dans la cage est obligatoire. Elle peut être composé de paille ou même une vrai maison en bois. Cette dernière devra être changé régulièrement car elle finira par se faire ronger.
  • Une gamelle d’eau et un biberon doivent en permanence être à porté de patte du lapin. L’eau doit être à volonté, saine et changé très régulièrement.

En hivers, si vous avez un chauffage par le sol, la cage ne doit pas resté au sol. Elle ne doit pas non plus être proche d’un radiateur, d’une fenêtre ou des courants d’air. Vous pouvez faire le test de la bougie pour être sûr que rien ne troublera l’animal : Placez une bougie au niveau de la cage du lapin, et si elle vacille, c’est que la cage n’est pas au bon endroit. Pour la bonne santé du lapin, il est préférable de garder une température ambiante entre 18°C et 20°C et une hygrométrie entre 50% et 60%. Evitez les diffuseurs de parfum d’ambiance. Le lapin n’aime pas du tout ces odeurs, elles le dérangent.

L’alimentation

Le foin est la base de l’alimentation d’un lapin. sachez qu’un foin de bonne qualité doit être vert avec une agréable odeur. Fermez bien le sac afin qu’il ne s’évente pas. Vous devez en distribuer matin et soir dans un râtelier ou une boule à foin. S’il est directement posé au sol, il risquerai d’être souillé et ne pas être consommé. Vous pouvez rajouter évidement de l’herbe fraiche à son alimentation.

Il appréciera bien sur quelques légumes frais. Le mieux étant de varier un maximum les aliments, un peu de tout, en petite quantité, comme pour nous. L’introduction de végétaux frais peut commencer progressivement a partir de l’âge de 4 mois pour habituer le tube digestif petit a petit. Ceci dit, n’en abusez pas, ne dépassez pas 2 soucoupes de légumes frais par jour pour un lapin de 2-3 kg. Vous pouvez proposer des fruits, mais pas plus d’une cuillère à soupe par jour car ils sont riche en sucre et pourraient détraquer la flore intestinal de votre lapin. Vous pouvez en donner de temps en temps comme friandise par exemple.

En ce qui concerne les granulés que vous trouvez en commerce, sachez qu’ils ne sont pas nécessaire pour un lapin adulte. Si vous souhaitez continuer à en distribuer, ne dépassez pas les 25 gr par jour et par kilo de lapin. Choisissez des granules à consistance assez dure, il ne faut pas qu’ils soient friables et doivent contenir plus de 20% de fibres. Je vous déconseille les mélanges de graines car votre lapinou aussi mignon soit-il risquerai de les trier et de n’en manger que la moitié.

Santé

Les lapins sont des animaux très fragiles. Si vous souhaitez garder le votre en pleine santé, il est impératif de le vacciner tous les ans contre la myxomatose et le VHD. Et si vous pensez que, parce qu’il est bien tranquille en appartement, votre lapin est a l’abri de ces maladies, c’est faux ! Ce sont des maladies qui sont transmises par les insectes piqueurs.

Si votre lapin souffre de rhinites ou de bronchites chroniques, pouvez le vacciner contre la pasteurellose mais ce n’est pas nécessaire d’en faire une routine. Vous pouvez également utiliser des anti-puces ou des vermifuges selon le mode de vie.

Les lapins expriment peu de symptômes, et généralement, ils apparaissent tard après l’apparition de la maladie. Il faut donc être très attentif à leur comportement. Un arrêt ou une diminution de la prise alimentaire est toujours potentiellement grave, vous devrez emmener votre lapin rapidement chez le vétérinaire.

Laisser un commentaire