Anti stress chien : Quelles sont les solutions ?

stress du chien : les solutions

Au même titre que les humains, certains chiens peuvent souffrir du stress. Souvent, cette anxiété apparait sur des durées relativement courtes. Cependant quelques fois, elle peut devenir chronique et entraîner des problèmes de santé et de comportement. Il est donc primordial de rester vigilent et de savoir reconnaître les signes du stress chez votre chien afin de pouvoir les prévenir et rendre votre compagnon plus serein.

Comment reconnaître un chien stressé

Le chien stressé aura un comportement différent de d’habitude. Certains signes sont assez fréquents dans ce type de situation.

Des troubles physiologiques

L’animal peut manifester des troubles physiologiques. Parmi les plus courants, on peut noter :

  • Une accélération du rythme cardiaque,
  • Un halètement rapide,
  • Une alopécie (perte de poils excessive),
  • Des bâillements nerveux,
  • Les pupilles dilatées,
  • Les oreilles en arrière,
  • Une contraction voire une tétanisation des muscles,
  • Une transpiration excessive au niveau des pattes,
  • Une hypersalivation,
  • Des troubles digestifs divers tels que vomissements et diarrhées.

Des troubles du comportement

Le stress peut également engendrer des troubles du comportement chez le chien. On retient surtout :

  • Une hyperactivité,
  • Des aboiements excessifs,
  • Des tremblements,
  • Le chien se cache, se détourne, ou fuit,
  • Une perte d’attention,
  • Des réactions disproportionnées,
  • Des troubles obsessionnels compulsifs : boulimie, anorexie, automutilation, léchage excessif,
  • Une modification de son sommeil,
  • Des actes de destruction et/ou de malpropreté.

Attention toutefois : dans le cas de certaines maladies, les symptômes peuvent être sensiblement équivalents. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire qui saura diagnostiquer la source du mal-être de votre chien. 

Les causes d’apparition du stress chez le chien

Le stress peut être lié à un événement unique ou être chronique. Dans les deux cas, un ou plusieurs facteurs présents dans l’environnement de votre chien présentent une gêne pour lui.

Cela peut être par exemple lié à :

  • Un événement nouveau dans la vie de l’animal : un déménagement, l’arrivée d’un enfant ou d’un nouvel animal, un décès, des travaux,
  • Une phobie (orages, feux d’artifices…) ou un traumatisme qu’il aurait pu subir plus jeune,
  • La séparation d’avec son maître (anxiété de séparation),
  • L’ennui,
  • Des problèmes de santé,
  • Des problèmes d’éducation, comme une mauvaise sociabilisation par exemple,
  • Des problèmes dépendants du maître et que le chien ressent. 

Lorsqu’on est propriétaire d’un chien stressé il est primordial de trouver l’origine de son mal-être afin de pouvoir mettre en place des solutions pour l’aider.

Les solutions anti-stress efficaces

Lorsqu’on partage sa vie avec un chien d’un naturel anxieux, il est important de trouver des solutions anti-stress efficaces pour l’aider au quotidien.

Une vie calme

Le chien est un animal qui apprécie dans la majorité des cas la routine. Si votre animal est facilement anxieux, faites en sorte qu’il vive dans un lieu paisible où règne une atmosphère calme et sereine. N’hésitez pas à instaurer des routines, comme prendre ses repas ou faire ses sorties à heures fixes.

De temps en temps, réalisez de légères variations afin de tester son comportement. En l’habituant progressivement à de petits changements dans son planning, il sera plus à même de supporter des modifications de son rythme de vie.

Si votre animal apprécie le contact physique, n’hésitez pas à le caresser ou le massez régulièrement pour l’aider à se détendre et à s’apaiser. Parlez-lui également avec une voix calme et tranquille.

Une bonne éducation

L’éducation d’un chiot ou d’un chien va bien au-delà des simples « marcher en laisse, assis et coucher ». Elle permet de travailler sur des points cruciaux qui rendront l’animal capable de gérer ses émotions et d’apprendre à se rassurer par soi-même.

Habituez-le aux situations potentiellement stressantes de façon progressive, avec bienveillance et dès le plus jeune âge si possible.

Pour ne citer que quelques exemples, vous pouvez le désensibiliser :

  • Aux promenades en extérieur,
  • Aux voyages en voiture,
  • A la foule,
  • Aux bruits,
  • Aux feux d’artifices,
  • A la séparation d’avec son maître.

Bien sûr il est important de rester vigilent et d’éviter tout événement traumatisant dans le cadre de cet apprentissage. Prenez votre temps et surtout allez à son rythme.

Travaillez également sur la confiance que le chien doit avoir en son maître. En effet en cas de souci, il faut que votre chien ait le réflexe de vous consulter. Dans une situation stressante, si vous restez calme alors votre animal (qui aura confiance en vous) aura tendance à adopter le même comportement.

Proposer des activités à son chien

Un chien a besoin de faire de l’exercice que ce soit pour son bien-être physique ou pour son mental. Le sortir et lui proposer des activités lui permettront de canaliser son énergie dans des moments positifs. N’oubliez-pas qu’un chien qui s’ennuie ou qui manque de stimulation sera plus facilement stressé.

Médicaments, compléments alimentaires et accessoires

Vous pouvez également aider votre animal avec des outils spécialement prévus à cet effet.

Compléments alimentaires naturels

En cas de stress chez votre chien, vous pouvez essayer d’opter dans un premier temps pour des traitements simples pour l‘aider à s’apaiser.

Grâce à l’homéopathie (comme le Gelsemium), les fleurs de Bach (le Rescue) ou encore l’aromathérapie (huile essentielle de lavande par exemple), vous pourrez peut-être le calmer.

On peut également trouver des solutions spécialement conçues pour les chiens, tels que des produits à base de phéromones (en diffuseurs, spray ou gouttes).

Accessoires

Il existe aussi des accessoires afin de calmer les chiens stressés. Parmi ceux proposés sur le marché, on peut noter par exemple le gilet antistress. Il s’agit d’une sorte de combinaison que l’on enfile au chien et qui, par pression, le rassure.

Il existe aussi des colliers à base de phéromones qui, par diffusion, vont calmer l’animal.

On peut également se procurer des lits apaisants ou des coussins antistress. Il s’agit de tapis très épais et douillets présentant des rebords assez haut. Cela permet au chien de se sentir en sécurité et de baisser son niveau d’anxiété.

Les calmants

Pour traiter le stress chez le chien on peut aussi administrer à son animal des calmants. Délivrés avec ou sans ordonnance ils auront pour effet d’atténuer voire de supprimer la réaction de stress.

Faites-vous aider par des professionnels

Vétérinaires, comportementalistes ou encore éducateurs canins pourront cibler la source du stress de votre animal et vous apporter des techniques pour l’aider et vous aider à affronter ces situations.

Pour anticiper le stress chez le chien : les calmants

Lorsqu’on connait les situations qui peuvent déclencher chez son animal du stress, on peut alors les prévenir. Pour se faire, et lorsqu’on ne peut pas éviter la situation stressante, il peut être intéressant d’anticiper le stress chez le chien avec des calmants. Grâce à l’action de ces molécules, le chien évite alors de stresser lors d’une situation qui en temps normal aurait été compliquée à gérer.

Les calmants sans ordonnance

Dans les magasins spécialisés en ligne ou les animaleries, on peut trouver des compléments alimentaires sous la forme de gélules, comprimés ou bouchées. Ces médicaments sont souvent constitués de principes naturels ayant des vertus apaisantes. C’est le cas du Zylkene, de l’Anxitane ou de l’Adaptil, pour ne citer que les plus connus.

On utilise ces compléments antistress naturels pour chien sur une durée limitée et peu longue, principalement lors du contact avec l’élément déclencheur du stress. Ce sont par exemple des médicaments couramment utilisés lors des voyages (voiture, avion…).

Les anxiolytiques

Dans des cas plus compliqués, le vétérinaire peut également prescrire des anxiolytiques ou des antidépresseurs à votre chien. Ils ne constituent pas en soi la solution mais peuvent aider à surmonter les difficultés en complément d’une thérapie par exemple.

Peut-on rassurer son chien ?

Même si les professionnels du monde canin sont souvent en désaccord quant aux façons de pouvoir rassurer son chien durant un épisode de stress, on peut admettre que certaines techniques peuvent être utilisées. Vous pouvez par exemple :

  • Déterminer sa zone de confort, un endroit dans lequel il se sent à l’aise et où il pourra se réfugier afin de se calmer,
  • Lui parler d’une voix calme et douce,
  • Rester très serein face à la situation afin de ne pas amplifier le stress de l’animal,
  • Lui proposer un exercice ou une activité physique afin de détourner son attention et qu’il se focalise sur vous et non plus sur le facteur de stress,
  • Si l’animal apprécie les caresses et le contact physique et qu’au moment de sa crise il en ressent le besoin, mettez-vous à côté de lui, posez votre main sur lui voire caressez-le. Il aura peut-être besoin de votre présence à ses côtés pour se rassurer et surmonter cette épreuve. Attention toutefois, il faut vraiment envisager cela uniquement si votre animal en manifeste le besoin.

Mais attention : le rassurer n’est pas la solution ! Il faut trouver l’origine du problème et travailler à le résoudre si vous souhaitez obtenir des progrès.

Ce qu’il ne faut pas faire

Bien évidemment, il y a certaines choses à ne surtout pas faire lorsque son chien est en pleine crise d’anxiété. En voici quelques exemples :

  • Ne surtout pas s’énerver,
  • Ne pas le gronder,
  • Si le chien n’a pas confiance en vous et/ou qu’il n’aime pas le contact physique, alors évitez les caresses qui ne serviront à rien d’autre qu’à accentuer sa peur, et pire, pourront vous mettre en danger s’il devient agressif,
  • Evitez si possible de mettre votre chien dans une situation stressante,
  • Restez vigilent et adaptez votre comportement et votre situation à votre chien.

Et surtout si vous êtes confronté à ce genre de situation et que vous ne savez pas comment la résoudre, prenez rapidement conseil auprès de votre vétérinaire.

Laisser un commentaire