Tondeuse pour chien

Tondeuse pour chien : Quel modèle choisir ? Nos conseils


Parmi les actes liés à l’entretien courant d’un chien, il y en a un qui revient plusieurs fois par an et auquel on ne pense pas systématiquement : il s’agit de la tonte. Car au-delà du brossage quotidien de son animal (voire de son lavage) la coupe du poil est souvent nécessaire.

Mais peut-on tondre tous les chiens ? Quelles précautions doivent être prises lors de la tonte et quelles sont les solutions pour la réaliser ? Vous en saurez plus dans la suite de cet article.

Pourquoi et quand tondre son chien

Pourquoi tondre son chien ?

Une question esthétique

En premier lieu et surtout pour certaines races de chiens comme le caniche, la tonte est une affaire d’esthétisme. Tondre son chien permet de coiffer son pelage tout en conservant les signes distinctifs de son espèce et en valorisant la morphologie de l’animal.

Chaque race à ses « critères » de tonte à respecter et il est vrai que si vous optez pour une tonte « maison » il faudra vous renseigner sur celle qui sera la plus adaptée à votre compagnon.

Sa santé et son bien-être

Par ailleurs, tondre son chien permet aussi de limiter l’invasion de parasites tels que les puces et les tiques mais aussi de retrouver ces petites bêtes plus facilement dans le poil. Il en va de même pour les épillets qui se logent dans le pelage, s’y glissent et peuvent blesser l’animal.

Pour certaines races comme le Yorkshire, les poils, s’ils sont trop longs, peuvent retomber devant les yeux et baissent alors nettement la visibilité du chien. Cela peut entrainer de la gêne, des troubles comportementaux comme de l’agressivité, mais également des soucis oculaires. Tondre son chien dans ce genre de situation peut être une véritable nécessité.

Perfectionner le brossage

Enfin il peut arriver que le brossage, même s’il est fait très régulièrement et avec du matériel adapté, ne soit plus suffisamment efficace pour lutter contre les poils emmêlés. Dans ce cas, une seule solution : tondre son animal pour ôter ces gros nœuds et permettre un toilettage efficace.

Quand tondre son chien ?

Cela dépend de la vitesse de pousse, de l’épaisseur et de la longueur du poil de l’animal. On admet que l’on peut tondre son chien 2 fois par an et pour certaines races cela va jusqu’à 6 fois.

Il faut cependant éviter de tondre son compagnon en hiver ou en été car le poil protège l’animal : il possède en effet un excellent pouvoir d’isolant thermique. Durant ces saisons le pelage sera un atout précieux pour votre chien. Par ailleurs durant les beaux jours il aura aussi vocation à le protéger contre les UV.

Attention : il ne faut pas oublier que le poil sert avant tout à protéger la peau de votre animal, donc on tond mais on ne rase pas !

Meilleure tondeuse pour chien : Notre comparatif


Après avoir comparé à peu près tous les modèles de tondeuses qui peuvent être utilisées pour votre toutou, nous avons retenu 3 modèles selon les besoins :

  • Un bon rapport qualité prix
  • Un modèle puissant et efficaces pour un chien à poil laineux
  • Une tondeuse pas chères pour les chiens à poils faciles à tondre

Ne prenez pas n'importe quelle tondeuse : en choisissant un modèle trop bas de gamme vous risquez d'être tout le temps embêté avec une tondeuse qui se bloque, qui ne coupe pas et vous fait perdre un maximum de temps. La tondeuse pour chien doit avoir de meilleures performances qu'un modèle classique pour les humains.

Tondeuse Moser 1230

Meilleur rapport qualité prix

La marque allemande Moser est une référence en terme d’outil de coiffage canin. Le modèle 1230 Rex Noir 1847 est un très bon rapport qualité prix pour les chiens à poil normal ou dur (mais pas laineux).

Si vous cherchez une tondeuse fiable qui vous durera longtemps et ne posera pas de problème, c'est pour nous le meilleur choix.


On aime

  • Son prix
  • Son moteur puissant et peu bruyant,
  • Son entretien facile,
  • Les longueurs de coupes variables : 2 sabots 6 et 9 mm et la variation possible de la hauteur de lame de 0,1 à 3 mm pour adapter au mieux la tonte,
  • Son poids peu élevé : 871 grammes,
  • Sa lame en acier inoxydable,
  • Son câble assez long (3m).

On aime moins

  • Pas adaptée pour la tonte des gros chiens ou des chiens à poils longs.
  • Elle n’est pas portable.

Notre Note :

Moser WAHL Tondeuse Max 50

La plus efficace : Tondeuse pour les poils laineux et avec nœuds

Le modèle Max 50 est une tondeuse de qualité professionnelle, toujours de la marque allemande Moser.

Une tondeuse plus chère, que nous recommandons pour les chiens à poils problématiques par exemples les chiens à poil laineux. Pratique car ils ne perdent pas de poils, mais vous demandent de l'entretien 😉 


On aime

  • Son moteur peu bruyant,
  • Les 2 peignes 6 et 13mm pour différentes hauteurs de coupe,
  • Une tondeuse adaptée pour tous les gabarits de chiens, mais aussi pour les chats.
  • Sa lame en acier inoxydable,
  • Son câble assez long (3m).

On aime moins

  • Son prix
  • Son poids un peu plus élevé que sur d’autres modèles (989 grammes).

Notre Note :

OMORC Tondeuse chien professionnelle

La marque OMORC est spécialisée dans le marché de l’animal de compagnie et propose notamment cette tondeuse adaptée aux chiens et aux chats.

Un modèle pas cher, bien équipé, mais forcément pas la meilleure qualité non plus. Idéal donc pour les petits budgets qui cherchent une tondeuse de bonne facture, mais elle ne vous fera certainement pas plusieurs années comme une tondeuse Moser.


On aime

  • Son prix très abordable : 37,99€,
  • Le kit complet comprenant la tondeuse, des ciseaux et un coupe ongles pour un toilettage complet,
  • La lame réglable de 0,8 à 2 mm, et les 4 peignes fournis de 3, 6, 9 et 12 mm pour un meilleur réglage de la hauteur de coupe,
  • Sa portabilité, avec une batterie au lithium rechargeable,
  • La lame en céramique et titane,
  • Son poids parmi les plus faibles du marché : 712 grammes.

On aime moins

  • Uniquement pour les petits chiens et chats à poils courts.

Notre Note :

Comment choisir une tondeuse pour chien

Une tondeuse peu bruyante

Pour beaucoup d’animaux le bruit de l’appareil peut être un facteur de stress. Aussi il est important de choisir une tondeuse qui soit la plus silencieuse possible afin d’apaiser votre chien et d’éviter de le stresser (et de stresser celui qui le tond).

Une tondeuse adaptée à l’animal

Il est évident que toutes les tondeuses ne vont pas s’adapter à tous les animaux. Il faut donc choisir un modèle qui conviendra à votre chien et surtout à son type de poil.

Le pelage d’un chien peut être constitué de poils courts, de poils longs, de poils laineux ou encore de poils ras… Déterminez le type de poils de votre animal afin de vous orienter vers un modèle de tondeuse adapté. Par ailleurs prenez aussi en considération le gabarit de votre chien : il existe des tondeuses pour petit chien qui ne conviennent pas pour une utilisation sur un gros chien.

Une tondeuse facile à manier et pas trop lourde

Une tonte étant relativement longue à réaliser, optez pour un appareil peu lourd et facilement manipulable pour faciliter votre travail.

Plusieurs vitesses

Le fait d’avoir plusieurs vitesses va permettre d’adapter la tonte à votre animal et aux parties de son corps que vous souhaitez tondre. En effet, une vitesse plus lente sera particulièrement adaptée aux zones sensibles comme les pattes ou la tête par exemple.

Le réglage de la coupe

La longueur de coupe doit être réglable pour ajuster facilement la hauteur de poil. Préférez une tondeuse comprenant au moins deux peignes. Ainsi avec plusieurs types de têtes de coupe vous pourrez adapter la tonte à votre animal et à la saison.

Un entretien facile

Choisissez un modèle facile à entretenir, en acier inoxydable par exemple.

Après chaque utilisation pensez à nettoyer votre matériel et à huiler la lame. L’huile d’entretien est souvent fournie avec l’appareil.

Par ailleurs si vous devez réaliser régulièrement des tontes, privilégiez plutôt une tondeuse pour chien de qualité professionnelle.

Avec batterie ou filaire

Certains modèles sont équipés de batteries rechargeables. Il faut cependant veiller à ce que la batterie soit de bonne qualité et qu’il ne soit pas nécessaire de recharger l’appareil en milieu de coupe. Un témoin lumineux indiquant le niveau de la batterie est un vrai plus.

D’autres modèles sont filaires. Dans ce cas il faut s’assurer que la longueur du câble d’alimentation soit suffisante pour simplifier l’utilisation.

Comment tondre un chien

Au préalable, il faut être certain que le chien n’ait pas peur de la tondeuse. Vous pouvez le désensibiliser au bruit de l’appareil sur plusieurs séances si besoin, afin d’être certain qu’il ne bouge pas durant la tonte. Lorsque le chien sera serein à l’approche de l’appareil, vous pourrez envisager de le tondre.

Si vous êtes débutant, informez-vous dans un premier temps sur la tonte à réaliser pour votre animal, la hauteur de coupe à respecter et les zones à tondre. Un toiletteur ou votre éleveur pourront vous aider si besoin.

Avant de commencer la tonte, il est nécessaire de brosser correctement votre chien et éventuellement de le laver si besoin. Vous pouvez ensuite commencer l’opération par la tête de l’animal ou par son dos. La tonte s’effectue dans le sens du poil en procédant par bandes.

Pour les zones plus sensibles (le pourtour des yeux, les pattes) vous pouvez opter pour une tonte au ciseau.

Quelles races faut-il tondre ?

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, tous les chiens ne peuvent pas prétendre à la tonte. Cet acte est surtout dédié aux chiens ayant des poils :

  • mi-longs voire longs et fins comme le Yorkshire, le Shih-Tzu, le Cocker,
  • bouclés, comme le Caniche et le Bichon.

Pour chaque chien des modèles de tonte existent. Si vous souhaitez tondre vous-même votre compagnon vous trouverez facilement des informations auprès de votre toiletteur, de votre éleveur, ou sur le standard de sa race.

Les races à ne pas tondre

Comme indiqué précédemment, tous les chiens ne se tondent pas. En effet, certaines races ont un pelage composé d’une couche de poils dite externe ainsi que d’une sous-couche, plus courte et fine. Cette sous-couche a un rôle primordial de protection et d’isolant thermique. Il ne faut surtout pas couper ce poil.

Parmi les races à ne pas tondre, on peut noter :

  • Les chiens nordiques (Malamute d’Alaska, Husky…),
  • Les Spitz,
  • Certains chiens de berger comme le Berger Allemand, le Border Collie, le Berger des Shetlands,
  • Certains chiens de chasse (Labrador, Teckel).

Cette liste n’étant pas exhaustive, n’hésitez pas à consulter un professionnel afin de vérifier que votre chien peut être tondu.

Conclusion

Avant de vous lancer dans la tonte de votre animal, assurez-vous déjà qu’il peut être tondu. Vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire si besoin.

Si tel est le cas, prenez en considération le gabarit de votre chien, son poil et le type de coupe que vous souhaitez (ou devez) réaliser afin d’opter pour un modèle de tondeuse qui sera adapté à votre animal.

Désensibiliser votre chien à l’appareil si besoin et renseignez-vous avant de réaliser la coupe.

Et surtout ne tondez-pas votre animal en hiver ou durant les grosses chaleurs de l’été pour conserver tous les effets bénéfiques de sa fourrure!